Journée nationale de mobilisation pour la Santé

Publié le par CGT DES VALLEES

Rassemblement à Beaufort

Journée nationale de mobilisation pour la Santé

Mardi 30 janvier 2018, un des objectifs du jour pour l’UL d’Albertville : rencontre des saisonniers aux Saisies, pour une partie du groupe, les autres se rendant au rassemblement devant Claude Léger.

Au cours de notre périple aux Saisies, on apprend la tenue d’un mouvement sur Beaufort pour exiger des moyens financiers pour les EHPAD et les services à domicile.

A Beaufort ? Oui à Beaufort !!!!! De mémoire de Beaufortin, le dernier rassemblement date de la Libération !!! Notre petit groupe d’irréductibles ne peut pas rater cet événement… Allez, en route…

Quelle belle idée…….. Nous sommes allés à la rencontre d’agents, soutenus par une centaine de riverains.

Les agents se battent pour leur établissement, pour le respect de nos anciens ; Ils font le maximum avec les faibles moyens qui leur sont attribués.

Le cortège a défilé jusqu’à la Mairie. Forts du soutien de la population locale, deux agents sont allés à la rencontre de Madame Le Maire, qui est ensuite sortie sur le perron et a annoncé qu’elle s’engageait à les recevoir très prochainement.

Une première très réussie… !

FAB B.

Rassemblement à Albertville

Journée nationale de mobilisation pour la Santé

Mardi 30 janvier à 14 heures, ils étaient plus de 150 à s'être rassemblés devant la maison de santé Claude Léger, chemin des 3 Poiriers. Lancé au niveau national, l'appel à la grève a été entendu par le personnel de l'EHPAD (Établissement d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes) d'Albertville. Salariés, familles de résidents, retraités, habitants... étaient réunis pour dénoncer les problèmes d'effectifs, le manque de matériels liés au forfait soin et dépendance (fauteuils roulants, par exemple) et les difficultés de prise en charge des résidents. "La dépendance des personnes âgées augmente alors que les effectifs, eux, n'augmentent pas", ont notamment rappelé les salariés. Avec un taux de participation de 44 % pour le CHAM (Centre Hospitalier Albertville-Moutiers), les grévistes étaient satisfaits de cette mobilisation, soutenue par la Directrice, les Cadres et les Cadres Supérieurs de l'EHPAD. Tous espèrent une reconstruction des EHPAD d'Albertville et de Moûtiers dans les prochaines années.

(Texte et photo parus dans le DL du 31/01/18)

Publié dans ACTIONS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article